Un peu d'histoire

Non loin de la Vallée de la Loire, en Sologne,l'église primitive de Lassay-sur-Croisne datait du XIIème siècle et était fort simple.

La paroisse de Lassay-sur-Croisne ne fut pas créée avant cette date par les moines  augustins de Saint-Côme-les Tours, ordre dont la fondation eu lieu en 1092.

De cette église primitive, il ne reste que quelques murs.

L'église actuelle a été entièrement reconstruite de calcaire et de moellons en 1494 par Philippe du Moulin en même temps qu'il construisait et embellissait son château du Moulin , Perle de la Sologne, situé à 2 km du village. Le clocher surmonté d'une flèche polygonale  coiffée d'ardoise abrite une cloche fondue en 1521 et offerte par Charlotte d'Argouges, veuve de Philippe du Moulin et Vincent du Puy son fils.

La voûte du choeur à vraisemblablement été détruite en 1736, qui est l'une des années de restauration et à été remplacée par une voûte en bois en 1833. Cette même année,  la chapelle mortuaire de Philippe du Moulin est démolie,  son gisant repose sur l'ancien autel dans la travée nord.

Lassay-sur-Croisne Val de Loire en Sologne peinture murale saint-christophe

Saint Christophe  peinture murale du XVe siècle le, sous les traits de Philippe du Moulin, traverse une rivière. A sa droite le château du Moulin tel qu'il était lors de sa construction,  à sa gauche l'église primitive du  village.

Eglise saint-denis saint-hilaire Val de Loire Sologne Lassay-sur-croisne litre funéraire
Eglise saint-denis saint-hilaire Val de Loire Sologne Lassay-sur-croisne pape

 

Au dessus du gisant une peinture murale de la fin  du XVe siecle représente Saint Christophe sous les traits de Philippe du Moulin. 

Dans le paysage on reconnaît à gauche le  château et à droite une chapelle primitive.

Les murs de l'église étaient recouverts de peintures dont il reste une peinture à la détrempe,  du début du XVI siècle,  sur une des piles à gauche du choeur, représentant un pape debout, coiffé d'une tiare. Il bénit de la main droite et tient de la main gauche une croix à double traverse.

A remarquer à l'entrée de l'église, les fonts baptismaux du XVème siècle, portant les écus de Philippe du Moulin qui, comme beaucoup d'autres dans l'église, ont été martelés à la révolution.

 

En entrant dans le clos de l'église, à droite de la grille, la pierre des morts qui permettait de déposer le défunt en attendant que l'ensemble du cortège funèbre entre dans l'église.




Eglise Saint-Denis saint-Hilaire Val de Loire Sologne Lassay-sur-Croisne  nef
Eglise Saint-Denis saint-Hilaire Val de Loire Sologne Lassay-sur-Croisne vitraux Louis René Petit
Eglise saint-denis saint-hilaire Val de Loire Sologne Lassay-sur-Croisne statue en pierre polychrome  XVe siecle